Jean-Pierre FABARON
Les aventures de Félix Robert premier matador français 1862-1916
Introduction générale Miguel Darrieumerlou

Félix Robert, un Landais, premier matador fiançais ayant pris l’alternative en Espagne, à Valence, en 1894 !
Certes au début et au milieu du XXe siècle, des historiens espagnols ou français mentionnaient son nom dans leurs ouvrages. Mais il a fallu attendre 1979 pour qu’enfin Pierre Dupuy lui consacre une notice biographique dans Toreros d’hier et d’aujourd’hui (UBTF, 1979). Il attendra encore 1996, ce Félix Robert — de son vrai nom Pierre Cazenabe – pour que le chroniqueur Jean-Pierre Fabaron lui consacre une biographie : Les aventurer de Félix Robert premier matador français 1862 — 1916 (à compte d’auteur et tirée à seulement 100 exemplaires).
Félix Robert, issu d’une famille modeste, son père était meunier à Meilhan (Landes), exerça de nombreux métiers avant de devenir matador de toros, confirmant son alternative de Valence, à Madrid le 2 mai 1899. Son nom jusqu’alors n’était donc connu que d’un cercle d’historiens de l’afición a los toros. Merci à eux de lui avoir évité l’oubli.
À l’occasion du 100e anniversaire de sa mort, la réédition de cette biographie permettra à un large public de le découvrir. Il le mérite. Toute sa vie a été « bouillonnante » à l’instar de tant d’aventuriers de la fin du XiXe et du début du XXe siècle. Les tribulations taurines et autres de notre Landais sont infinies, tant en Rance et en Espagne qu’aux États-Unis et au Mexique. Il n’avait peur de rien ni de les toms, ni de s’imposer des défis nouveaux pour un seul but : réussir sa vie… en devenant riche !

Jean-Pierre Fabaron (1928 — 2009) était docteur en chirurgie dentaire, professeur d’orthopédie dento-faciale à l’université de Bordeaux II. Une passion l’accompagne toute sa vie : la tauromachie. Il a été chroniqueur taurin à la revue Toros dès 1981, membre de l’Association des Critiques Taurins de France, président du cercle taurin Toro-Sport bordelais. Outre ses nombreux articles dans de nombreux journaux et re-vues, il est l’auteur des ouvrages suivants : La glande famille du taureau (Bordeaux, 1980), Les taureaux du Tage, Toiros et toureiros portugais en France 1947 — 1961 (Bordeaux, 1988), Histone taurine de Parentis-en-Born (UBTF, 2000).

Cette réédition est enrichie par une riche et nouvelle illustration photographique et par les contributions de Michel Ferrer, Jacques Garcin, Claude Pelletier, Marc Thorel.